The Woman Who Loves Giraffes

Réalisateur: Alison Reid An: 2018 Durée: 83min.

Dr. Anne Innis Dagg  re-trace les étapes de son voyage révolutionnaire de 1956, en Afrique du Sud, pour étudier les giraffes dans la vie sauvage – et la découverte d'un contraste frappant entre le monde des giraffes qu'elle connu un temps et ce qu'il en est devenu. Entrecroisant le passé et le présent, son poignant voyage offre un regard intime sur les raisons qui ont détruites sa carrière et les forces qui l'ont poussée à continuer. 

En 1956, quatre avant que Jane Goodall explore le monde des chimpanzés et sept avant que Dian Fossey parte travailler avec des gorilles – en fait, avant n'importe qui, qu'un homme ou qu'une femme ait fait un tel voyage – une biologiste Canadienne de 23 ans, Anne Innis Dagg, a effectué un voyage solo sans précédent, en Afrique du Sud, et est devenue la première personne au monde à étudier le comportement animal dans la vie sauvage, sur ce continent. Quand elle est rentrée un an plus tard, armée de recherches révolutionnaires, les obstacles insurmontables auxquels elle a été confrontée en tant que femme scientifique, se sont avérés être beaucoup plus difficile à surmonter. 

En 1972, ayant publié 20 travaux de recherche en tant qu'assistant de professeur de zoologie à l'université de Guelph, le doyen de l'Université lui refusa toute forme de reconnaissance. Elle ne pouvait pas non plus postuler à l'université de Waterloo parce que ce doyen lui expliqua qu'il ne donnerait pas de reconnaissance à une femme mariée. Ce fut le déclencheur qui transforma Anne en femme activiste. 

Pour trois décennies, Anne Innis Dagg a été absente du monde des giraffes, jusqu'à ce qu'en 2010, des giraffologues la contacte, célébrant enfin son travail. 
Dans The Woman Who Loves Giraffes,  une Anne plus âgée (maintenant 85 ans), et plus sage, nous emmène à la découverte de sa première expédition en Afrique, pour retracer comment son voyage précurseur a commencé, il y a plus d'un demi siècle.

En retraçant ses débuts, avec des lettres et de superbes séquences filmées d'origine de 16mm, Anne nous offre une fenêtre intime sur sa vie de jeune femme, juxtaposée avec un premier regard sur la réalité dévastatrice que les giraffes subissent aujourd'hui. 

Aussi bien la première "giraffologue" au monde, dont les recherches ont servi de fondation pour beaucoup de scientifiques qui ont suivi le même chemin, et les espèces qu'elle aime tant, ont connu des victoires et essuyé des blessures de guerre. 

The Woman Who Loves Giraffes nous donne une perspective touchante sur les deux. 
 


Réalisateur(s):

Alison Reid

Scénariste(s):

Alison Reid

Producteur(s):

Joanne Jackson, Alison Reid, Paul Zimic

Genre(s):

Documentaire

Langue(s):

Anglais

Classement par province:

G Alberta
PG British Columbia
PG Manitoba
NR New Brunswick
NR Newfoundland and Labrador
NR Nova Scotia
PG Northwest Territories
PG Nunavut
G Ontario
NR Prince Edward Island
NR Québec
PG Saskatchewan
PG Yukon