Nobody Waved Good-bye (Départ sans adieux)

Réalisateur: Don Owen An: 1964 Durée: 80min.
Nobody Waved Good-bye (Départ sans adieux) (1964)

Tourné en 1960, à Toronto, en seulement trois semaines, ce film de Don Owen — initialement destiné à être un documentaire — est devenu rapidement un récit d’arrivée à l’âge adulte, qui a enchanté les spectateurs depuis des décennies par son honnêteté et son intégrité émotionnelle.

Peter (Kastner) est un jeune de 18 ans qui a grandi en banlieue de Toronto dans les années 1960. Il en a marre du style de vie de la classe moyenne, à laquelle appartiennent ses parents. Il est sur le point de finir l’école secondaire, mais l’idée d’une vie conventionnelle où il devrait gravir l’échelle corporative lui semble insupportable.

Peter brûle d’envie de s’établir à son compte avec sa copine Julie, mais une vie de délinquance et de mauvaises décisions se profile. Racontée en noir et blanc d’une façon austère, cette histoire de révolte adolescente est éternelle et éveille de l’empathie.

Un de premiers films narratifs de l’Office national du film, Départ sans adieux est un trésor cinématographique et un véritable classique canadien.


Réalisateur(s):

Don Owen

Scénariste(s):

Don Owen

Producteur(s):

Tom Daly, Roman Kroitor, Don Owen

Acteurs Principaux:

Peter Kastner, Julie Biggs, Claude Rae, Charmion King

Genre(s):

Drame

Langue(s):

Anglais

Région:

Nobody Waved Good-bye a été tourné et se passe en Ontario. Don Owen est originaire de l’Ontario.

Classement par province:

NR Alberta
NR British Columbia
PG Manitoba
14A New Brunswick
14A Newfoundland and Labrador
14A Nova Scotia
NR Northwest Territories
NR Nunavut
PG Ontario
14A Prince Edward Island
G Québec
NR Saskatchewan
NR Yukon