Dans les coulisses des commerciaux de la JCC 150

11 mars 2017

La Journée du cinéma canadien (JCC 150) se tiendra dans un peu plus d’un mois seulement et déjà vous commencerez à voir quelques commerciaux avec des gens très spéciaux. En février passé, pratiquement toute l’industrie cinématographique du Canada a répondu à l’appel pour nous venir en aide avec ces deux messages d’intérêt public pour la JCC 150. Avec un désir commun de célébrer notre culture et notre identité à travers le cinéma, nous avons été ravis de constater une telle participation de la part de DGC Ontario, ACTRA Toronto et les sections locales 873, 667 et 411 de l’IATSE.

Nous sommes aussi très reconnaissants du soutien généreux de la part de la maquilleuse Danielle Vincent, la coiffeuse styliste Lisa Vella de chez Oribe, la styliste Angela Kazuta de chez Rapp Optical (vous pouvez reproduire le style d’Esther Park en vous dirigeant chez Rapp Optical), les équipes présentes sur les lieux de tournage (Kevin Palin et l’équipe d’entretien du St. James Cemetery, Simon Vidoczy du théâtre The Royal Theatre, Melanie Campbell-Yu et l’équipe du OMNI King Edward Hotel), Blazing Kitchen, Shasta Lutz et l’équipe de JigSaw Casting, le recherchiste de lieux de tournage et responsable Shane Krick, de même que ROOSTER (incluant les rédacteurs Michelle Czukar et Marc Langley, ainsi que la productrice exécutive Melissa Kahn).

William F White a aussi contribué de façon significative en fournissant des milliers de dollars en équipements techniques. Comme le mentionne le PDG de Whites, Paul Bronfman : « Whites est heureux de soutenir cette importante initiative qui aide les auditoires canadiens à se rapprocher de nos récits de calibre mondial. »

Développés par l’agence de création primée Leo Burnett Canada, ces deux messages d’intérêt public ont réuni des collaborateurs de longue date. Notre premier message publicitaire, dirigé par Atom Egoyan et mettant en vedette Vinay Virmani, a réuni plusieurs des anciens collègues d’Atom, incluant le directeur de la photographie Doug Koch (qui a travaillé avec Atom sur NEXT OF KIN), l’éclairagiste Ramesh Yogendran ainsi que le chef éclairagiste Eddy Mikolic (alias « Fast Eddie »).

Honoré d’être dirigé par un de mes favoris, la légende #AtomEgoyan, des rires continus lors du tournage de notre publicité #Canada150 @CanFilmDay –@Vinayvirmani24

De légères moqueries ont aussi eu lieu sur les plateaux, et nous avons pu en être témoins au cours de notre premier tournage alors que nous avons fait un retour dans le passé avec le réalisateur Atom Egoyan et le directeur de la photographie Doug Kosh. Comme ils nous l’ont raconté plus tard, au début de leur carrière ils étaient tous deux en compétition lors du BC Students Film Festival. Doug avait remporté le premier prix alors qu’Atom n’avait reçu qu’un verdict qui s’était avéré négatif et cinglant, lequel lui recommandait d’abandonner la réalisation cinématographique à jamais. Fait cocasse, Doug a conservé ce trophée et l’a apporté sur le plateau de tournage. En taquinant Atom avec sa victoire, Doug et son trophée ont rappelé plusieurs souvenirs et apporté beaucoup de fous rires à tous ceux qui étaient présents.

Don McKellar et Sandra Oh avec Liz Trinnear (etalk)

Cette même longue histoire d’amitié et de collaboration s’est fait ressentir lors de notre deuxième journée de tournage. Pour le réalisateur Don McKellar et l’actrice Sandra Oh, ce tournage a réuni ces deux collaborateurs de longue date (lesquels ont pris la vedette ensemble dans de nombreux films, de BLINDNESS en 2008 jusqu’au récent film WINDOW HORSES). En fait, Don nous a mentionné que c’était la première fois qu’il dirigeait Sandra depuis son premier long métrage, LAST NIGHT (qui, par coïncidence, a aussi été filmé par Doug Kosh).

« Je suis celle que je suis grâce à mon pays – qui est le Canada, » a mentionné Sandra Oh lors d’une entrevue avec etalk à propos du message d’intérêt public. « Je suis si fière et heureuse de pouvoir redonner avec cette petite contribution. »

Alors que les deux tournages se sont avérés être, en quelque sorte, une réunion pour plusieurs membres de l’équipe, tout ceci a été réalisé dans le but de célébrer notre culture, nos histoires ainsi que notre cinéma au cours de La Journée du cinéma canadien (JCC 150), qui, lors du 19 avril prochain, verra plus de 1,700 projections de grands films canadiens prendre place à travers le pays en entier.

Regardez les nouveaux messages d’intérêt public (« The Woman Who Can’t Lie » and « The Man Who Was Always Late ») sur notre page videos.


  retourner au blogue